Toute l'actualité du CELT : conférences, revue Études Touloises, prix Moselly...

mercredi 29 octobre 2014

Clôture...

L'ancien site "etudes-touloises.com" est définitivement supprimé et n'est plus disponible à dater du 29 octobre 2014.
Le nouveau site Études Touloises est consultable à l'adresse : etudes-touloises.fr

Jean-Pierre Ziegler

Prix Moselly en 1969 pour sa nouvelle "Eléonore", Jean-Pierre séduit son public lorsqu'il présente une de ses nouvelles ou quelque histoire fantastique dans le cadre d'une association (CELT, Phil'Art, Toul Accueil…).
Mais Jean-Pierre n'est pas l'homme d'une seule passion. C'est ainsi que parfois, il "pousse la chansonnette", de sa composition ou non, accompagné de sa guitare ou d'un orgue de Barbarie.
Sa passion pour les objets d'art et tradition populaires l'a conduit plusieurs fois à exposer pour le Claveau dans le cadre des bourses au livre. C'est ainsi qu'il a présenté des objets personnels de poilus ce dimanche 26 octobre à l'hôpital du Saint-Esprit .

Jean-Pierre Ziegler est accueilli et présenté par Vincent Rouyer
© Photo Jean-Michel Florentin


Moins connu est son amour pour Montmartre, qu'il avait présenté au CELT en diaporama lors d'une saison précédente au travers d'un personnage peu connu : le peintre Gen Paul. Cet amour de Montmartre vient de lui valoir une nouvelle distinction relatée par l'Est Républicain : l'intronisation comme député de la commune libre de Montmartre, cérémonie qui a eu lieu le 12 octobre sous le parrainage de Sandrine Bonnaire et de Jacques Higelin.

Article de l'Est Républicain - 26 octobre 2014
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

lundi 27 octobre 2014

Conférence de Philippe Masson

  Philippe Masson, historien et vice-président du CELT, a donné, ce samedi 25 octobre dans le cadre de la bourse aux livres organisée par le Claveau, une conférence originale sur un non-événement :

"Une commémoration littéraire avortée, le monument à Émile Moselly".

  C'est par hasard, en fouillant les archives de l'hôtel de Ville de Toul, que Philippe Masson a exhumé un document mentionnant le projet de monument en hommage à l'écrivain régional.
  Philippe Masson a retracé le contexte historique de la naissance d'Émile Chenin le 12 août 1870 et son parcours littéraire sous le pseudonyme de Moselly. Une œuvre dense qui justifiait qu'on honore la mémoire de l'écrivain, ami de Charles Péguy, prix Goncourt en 1907, et dont les ouvrages ont été réédités, certains plusieurs fois, après sa mort intervenue trop tôt le 2 octobre 1918.
  La jeune association la Renaissance Française, fondée en 1915 par Poincaré et qui existe encore (Simone Veil en est présidente d'honneur), avait lancé une souscription et la ville de Toul avait voté, à la veille de la seconde guerre, une participation de 2000 francs.
  Quoi qu'il en soit, les fonds recueillis ne furent jamais suffisants, aucun projet précis de "monument" ne fut jamais réalisé, pas plus que ne fut évoqué son lieu d'implantation.
  D'autres préoccupations plus importantes concernant la ville de Toul et sa reconstruction passant au premier plan après la seconde guerre, Moselly devenu démodé, le projet fut oublié et classé définitivement dans les archives.
  On notera cependant que Moselly ne fut pas totalement oublié par Toul qui donnera son nom à une école où l'association des anciens élèves perpétue chaque année la tradition de la dictée sur un texte de Moselly.
  La mémoire de l'écrivain se poursuit également grâce au CELT, notamment par l'intermédiaire du prix Moselly qui récompense chaque année une nouvelle dont la principale contrainte est qu'elle soit d'inspiration lorraine et dans laquelle il n'est pas question de copier ou d'imiter le style de Moselly, plus proche de celui des écrivains de la fin du 19ème siècle et de Zola que de ceux du 21ème siècle.

Philippe Masson est accueilli et présenté par Vincent Rouyer dans l'ancien Hôpital du Saint-Esprit, rue Gengoult

Philippe Masson

mercredi 15 octobre 2014

Séance d'octobre 2014 #5 (Conférence : Les combats de l'été 1914 dans la Woëvre)


Nicolas Czubak a décrit les tout premiers combats de la guerre de 14 dans un exposé dynamique, abondamment documenté par des cartes topographiques, illustré de cartes postales et de gravures anciennes.


À la déclaration de guerre, les forces armées françaises se concentraient à Verdun et à Toul ainsi qu'entre les deux, dans les forts du système Séré de Rivières des Côtes de Meuse.
En face, les Prussiens étaient cantonnés à Metz.
Le Plan Schlieffen consistait à envahir rapidement la France par le nord en passant par la Belgique pour atteindre Paris, et, dans ce but, il fallait isoler Verdun et empêcher son ravitaillement par le sud.
Il en résulta les divers affrontements qui eurent lieu dans la Woëvre dès le mois d'août 1914.
Si les premiers combats ont été de "simples escarmouches", les suivants,véritables batailles, ont eu lieu sur le secteur d'Étain-Rouvres puis au nord de Toul aux alentours de Lironville.

Ces tragiques affrontements, les plus meurtriers du conflit, ne sont pas devenus aussi célèbres que les combats de Verdun ou de la Marne parce qu'à l'époque, on communiqua peu les informations.
Quant à l'épisode de Rouvres où la population masculine fut massacrée et le village incendié, il reste méconnu mais les habitants du village en conserve encore une mémoire brûlante.

Les soldats français, ici avec le redoutable canon de 75, n'étaient pas encore appelés "les poilus"


 Nicolas Czubak écoute attentivement les questions qui lui sont posées...


 ... puis dédicace ses deux ouvrages

Séance d'octobre 2014 #4 (AG)

- Michel Hachet, président, a fait le bilan des activités 2013/14.
- Micheline Montagne, administrateur du blog et secrétaire du Prix Moselly, a présenté le blog du CELT (nouveauté 2013/14), le nouveau site d'Études Touloises et les prix Moselly 2013 (attribué à Benoit Camus pour "La dernière cigarette") et 2014 (en cours de lecture par le jury toulois).
- Philippe Jeandat a lu le bilan financier concernant la période du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014.

Michel Hachet - Philippe Jeandat - Micheline Montagne

- Personne ne s'étant porté candidat, le bureau sortant a été reconduit dans son intégralité soit :
  • Michel Hachet, président
  • Philippe Masson, vice-président
  • Claude Flaczynski, secrétaire
  • Philippe Jeandat, trésorier
Le conseil d'administration reste également inchangé.

- Enfin, Michel Hachet a présenté les conférences prévues jusqu'à mai 2015.

La cotisation 2014/2015 est inchangée, soit 7 euros par adhérent. À payer par chèque à l'ordre du CELT.
L'abonnement d'un an soit 4 numéros d'Études Touloises est toujours de 20 euros. À payer par chèque libellé à Études Touloises.
Les chèques doivent être envoyés à Philippe Jeandat, 1 rue du Pré Saint Mansuy 54200 TOUL.

dimanche 12 octobre 2014

Séance d'octobre 2014 #3 ( annonce dans la presse)


Soldats du 130ème Régiment d’Infanterie lors d’une halte

Le Cercle d’Études Locales du Toulois reprendra son cycle de conférences à la salle des Adjudications de Toul, le mardi 14 octobre à 20 h 30. L’ordre du jour prévoit tout d’abord la tenue de l’assemblée générale statutaire. Elle sera suivie d’une conférence intitulée "Les combats de l’été 1914 dans la Woëvre", donnée par Nicolas Czubak, professeur d’histoire-géographie, détaché au service éducatif du Mémorial de Verdun. Au cours de la soirée, le conférencier reviendra sur la guerre de mouvement qui s’est déroulée dans cet espace frontalier entre Meuse et Moselle. Après une présentation du cadre géographique, la première partie de l’exposé montrera comment cet espace a basculé dans la guerre : couverture de la frontière, mobilisation, concentration des troupes et escarmouches seront développées à l’aide d’exemples détaillés. Puis le déroulement des grandes opérations militaires qui ont ensanglanté la partie septentrionale de la Woëvre à la fin août 1914 sera abordé. Enfin la dernière partie s’intéressera aux affrontements entre Français et Allemands aux portes de la place fortifiée de Toul en septembre 1914 lors de la bataille du Grand Couronné et lors de la formation du saillant de Saint-Mihiel. A l’issue de cette soirée, Nicolas Czubak, qui a fait l’objet récemment d’un article détaillé dans Est Magasine de l’Est Républicain, présentera ses deux derniers livres : "Étain-Buzy, première victoire devant Verdun (24 au 24 août 1914)" et "Bis zum Ende. Jusqu’au bout. Août septembre 1914 : la Lorraine bascule dans la guerre", ouvrage coécrit avec Kévin Goeuriot. Entrée libre.

Est Républicain 12/12/2014

mardi 7 octobre 2014

Séance d'octobre 2014 #2 ( invitation à la conférence)

Mardi 14 octobre 2014
salle des adjudications, cour de l’hôtel de ville
Une conférence sera présentée à l'issue de l'assemblée générale :

Les combats de l'été 1914 dans la Woëvre 

Par Nicolas Czubak
professeur d’Histoire-Géographie détaché au service éducatif du Mémorial de Verdun

Entrée gratuite

Nicolas Czubak est l'auteur de deux ouvrages qu'il pourra dédicacer en fin de séance :



  • Étain-Buzy, première victoire devant Verdun. Ysec Editions. Voir ici.
  • Bis zum Ende - Jusqu'au Bout - Août-septembre 1914 : la Lorraine bascule dans la guerre coécrit avec Kévin Goeuriot. Editions Serpenoise. Voir ici.

mercredi 1 octobre 2014

Séance d'octobre 2014 #1 ( assemblée générale)

La séance de rentrée du CELT débutera par l'assemblée générale statutaire.

Mardi 14 octobre 2014
20 heures 30
Salle des adjudications


À l'ordre du jour :
  • bilan des activités de l'année 2013/2014 (conférences, prix Moselly…),
  • bilan financier,
  • composition du comité,
  • projets pour l'année 2014/15

Le montant de la cotisation est de 7 euros par personne.
L'abonnement d'un an à Études Touloises est de 20 euros.

L'assemblée générale sera suivie d'une conférence (à suivre).